Le séminaire de la salle Gaveau

Je reviens d’un séminaire national organisé par l’UMP à la salle GAVEAU, ce samedi matin 21 mai, où étaient conviés des militants et élus, pour écouter quatre conférences d’approfondissement sur le thème des valeurs et de la mondialisation, avec un plateau d’orateurs tout à fait intéressant, un ancien premier ministre de la France, Jean-Pierre RAFFARIN, un ancien ministre de l’éducation nationale et philosophe, Luc FERRY et un économiste et financier de haut vol, Lionel ZINSOU, directeur du fonds d’investissement de PARIBAS BNP ( PAI), et enfin, Jean-François COPPE.
La salle Gaveau était pratiquement pleine, jusqu’au poulailler

Lire la suite …

Plaidoyer pour Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez fait parler de lui. Il n’y est pas allé de main morte, et le « cancer de l’assistanat » n’est pas passé auprès de nombre de ses collègues, et pas plus auprès du président qui n’appréciait probablement pas qu’on remette en cause aussi frontalement un des produits les plus aboutis de sa politique d’ouverture, le RSA. Le bilan ne consiste pas forcément à mettre en lambeaux tout ce qui n’est plus en phase avec la droitisation en cours.

Lire la suite …

Jean-Luc Mélenchon et la laïcité

Allez podcaster l’émission « Répliques » d’Alain Finkielkraut de ce samedi 6 mai, avec Jean-Luc Mélenchon et Denis Tillinac. Le thème, la laïcité, était alléchant, et le choix des deux invités pouvait paraitre judicieux, d’une part pour revisiter ce que devenait le concept de laïcité au sein de cette nouvelle émergence politique, à la gauche de la gauche, d’autre part pour comprendre l’usage qu’en ferait celui-là même, au sein de cette nébuleuse, qui veut acquérir une stature de présidentiable, et enfin de mettre en face de cette bête politico-médiatique qu’est Mélenchon, un exemple d’humanité lettrée, un Denis TILLINAC, porteur d’un discours minimal sur l’héritage de la religion catholique, plus que sur son influence actuelle, dans la société française.

Lire la suite …

La droitisation du débat politique

Notre président n’est-il pas en passe de gagner son pari ?
Il n’y a plus rien à faire pour alimenter le buzz sur le sujet de la droitisation, ça marche tout seul.
Je poursuis ma démarche solitaire de lecture ligne à ligne des papiers du Monde, regrettant que l’UMP ne référence pas les initiatives comme la mienne, et surtout ne fasse rien sur son site sinon publier des communiqués bien lisses, que personne n’a le courage de lire jusqu’au bout.

Lire la suite …