Le biais de disponibilité chez les responsables politiques

Il semble que ce soit la maladie du moment, pour les projets politiques qu’on nous présente en vue des échéances de 2012, comme pour les décisions au plus haut niveau, pour faire face à la crise de l’Euro.
Le biais de disponibilité est le nom savant de « l’effet lampadaire », qui consiste à chercher, en pleine nuit, les clefs qu’on a perdues, dans le halo de lumière du lampadaire, parce qu’il n’y a que là que c’est éclairé.

Lire la suite…..

La centrale de Flanbyville

L’ambition présidentielle peut-elle être pour François Hollande, une session de rattrapage à la fin d’une carrière politique marquée par l’inaction et l’indécision, selon les témoignages émanant de son propre camp ?
La question apparaît en filigrane des négociations avec les verts, au point d’éclipser le fond de l’accord, puisqu’il fallait donner l’impression d’avoir résisté à l’ultimatum des verts et se parer d’une image de fermeté, qui cependant ne résiste pas à l’examen.

Lire la suite….

Le Bricq à brac fiscal au Sénat

Editorial solennel de la Revue ESPRIT du mois de Novembre 2011, titré « Le Sénat face à ses responsabilités historiques ». Nous avons en effet sous-estimé la révolution en cours au sein de la « Chambre haute, la Chambre des territoires ».
On ( la revue ESPRIT et Jean-Pierre BEL), nous promet une refonte complète du fonctionnement interne du Sénat, des modalités de nomination au sein des commissions, une abolition de certains privilèges, un rabotage des émoluments. Ainsi, cette chambre rénovée, qui n’est déjà plus une « voie de garage pour des politiciens en semi-retraite », depuis que sa majorité a basculé à gauche, «sera jugée sur sa capacité à conduire les réformes décisives sur le plan national».

Lire la suite ….

C’est formidable d’être un blogeur de l’UMP

J’ai une impression de « total achievement » sur ce blog, comme un cosmonaute qui aurait marché sur la lune. Ce n’est pas ma petite incursion sur le territoire hollandais et les troupes de visiteurs qui ont déferlé quelques jours qui me procurent cette impression de vacuité, maintenant que je n’ai plus qu’une poignée de visiteurs égarés, qui ne me lisent pas. J’avais structuré mon expérience dans la blogosphère comme un chercheur en biologie soumettrait un rat de laboratoire à un plan expérimental conduisant inéluctablement l’animal à sa perte, sous le regard froid de l’observation scientifique.

Lire la suite ….

Haro sur la convergence avec l’Allemagne

La fête de la Toussaint, jour de Samain chez les anciens celtes, fête de transition entre la saison claire et la saison sombre, le 17ème jour du second mois, ou commença le déluge dans le récit de Moïse. C’est ce jour du 1er novembre qu’a choisi le Monde pour mener son offensive contre un espoir qui nait, pour notre pays et pour l’Europe.

Lire la suite…

Le président descend dans l’arène

On lui avait bien savonné la planche. Ce qu’il fallait retenir de son intervention n’était pas l’information des citoyens sur l’action de leur président, pas plus l’exposé de sa vision du futur de l’Europe et de la Zone Euro. Non, ce n’était qu’un exercice concocté par son équipe de communication, qui voit dans la crise, à la fois certes l’obligation et la contrainte d’infléchir le cycle de ses réformes vers des mesures impopulaires, mais surtout, au stade où nous en sommes, l’opportunité de se poser comme le seul à pouvoir mener le bateau France dans la tempête.

Lire la suite …